2018-01-17
L’élargissement de la coopération efficace entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO au cœur des discussions

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères , Elmar Mammadyarov, s’est entretenu avec Mme Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO.

Lors de l’entretien, le ministre a félicité Audrey Azoulay pour sa nomination à la tête de l’UNESCO et lui a souhaité plein succès dans ses fonctions futures.

Il a été noté que l’UNESCO jouait un rôle important dans les relations internationales et la prévention de menaces contemporaines.

A cet égard, le ministre a évoqué l’importance de l’UNESCO pour l’Azerbaïdjan, soulignant le rôle exceptionnel de Mehriban Aliyeva, première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, dans le renforcement de la coopération bilatérale.

E. Mammadyarov a donné des informations sur les valeurs de multiculturalisme et de tolérance en Azerbaïdjan. Il a fait savoir qu’il existait une coopération réussie entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO en matière de dialogue interculturel.

Le ministre a également informé son interlocutrice sur le Processus de Bakou, lancé en 2008 à l’initiative du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, ajoutant que cette année marquait le 10ème anniversaire de ce projet.

A son tour, Mme Audrey Azoulay a indiqué que la coopération entre l’Azerbaïdjan et l’UNESCO dans le domaine du dialogue interculturel était importante et appréciable. Elle a mis en valeur l’importance de poursuivre cette coopération en la matière.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a donné des informations sur les projets humanitaires effectués par l’Agence azerbaïdjanaise pour le développement international (AIDA), près le Ministère des Affaires étrangères, dans les pays membres du Mouvement des non-alignés. Il a noté que l’Azerbaïdjan était prêt à coopérer avec l’UNESCO dans les projets de soutien aux pays membres du Mouvement des non-alignés, notamment aux Etats africains.

La directrice générale de l’UNECO a salué cette coopération et a dit que l'un des domaines importants pour l'organisation était la restauration du patrimoine culturel au Proche-Orient.

Le ministre a fait savoir que l’Azerbaïdjan était sensible à la protection du patrimoine culturel. Il a particulièrement souligné que l’Arménie détruisait délibérément les monuments culturels dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

Elmar Mammadyarov a invité la directrice générale de l’UNESCO à effectuer une visite en Azerbaïdjan.