2016-12-23

Gourinchas noue des liens et des projets avec Bakou (Charente Libre)

Le maire de Cognac revient d’une visite en Azerbaïdjan . Il fait le point sur les projets avec la ville jumelle de Tovuz. Mais aussi sur la relation entre les deux pays.

Il n’a pas enfilé la fameuse chapka qui a rendu aussi célèbre que ridicule François Hollande, mais Michel Gourinchas a quasiment été reçu comme un chef d’état pendant quatre jours en Azerbaïdjan. Revenu mardi, le maire de Cognac faisait partie d’une délégation française conduite par le ministère des Affaires étrangères. L’occasion d’aller voir la ville jumelle de Tovuz, mais aussi de parler échanges culturels et bien sûr business.Vous revenez de quatre jours de voyage officiel en Azerbaïdjan, quel était le but?Michel Gourinchas. C’était un voyage préparé par le ministère des Affaires étrangères pour parler coopération décentralisée. Hormis l’État, les quatre collectivités présentes étaient Bordeaux, Chablis, Colmar et donc Cognac. Que des noms liés aux vins et spiritueux qui ont lancé des échanges avec...

 

http://www.charentelibre.fr/2016/12/23/gourinchas-noue-des-liens-et-des-projets-a-bakoul-expo-goguet-a-tovuz-en-2017,3075549.php