2017-04-26
Consultations politiques entre l’Azerbaïdjan et la France (AzerTac)

http://azertag.az/fr/xeber/france-1054798

Des consultations politiques ont eu lieu, mercredi 26 avril, à Bakou, entre les ministères des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan et de France, en présence de Khalaf Khalafov, vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères et Florence Mangin, Directrice d'Europe Continentale du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international.

Kh. Khalafov s’est félicité du niveau des relations politiques entre l’Azerbaïdjan et la France, a souligné le développement réussi de la coopération bilatérale. Ayant salué les visites mutuelles des chefs d’Etat et le dialogue politique des deux pays, le vice-ministre a dit qu’il y avait un bon potentiel pour le développement de la coopération. İl a fourni des informations sur les réformes menées, les mesures prises pour la diversification de l’économie dans le pays et a invité les sociétés françaises à participer encore plus activement dans les projets mis en œuvre dans le secteur non pétrolier en Azerbaïdjan. İl a par ailleurs porté à l’attention le développement des liens culturels et humanitaires entre les deux pays, ajoutant qu’un progrès avait été atteint en matière de tourisme.

De son côté, Florence Mangin a souligné que les relations Azerbaïdjan-France étaient à un niveau très élevé et les visites mutuelles des chefs d’Etat apportaient des contributions significatives à la coopération bilatérale. Elle a ajouté que le niveau élevé des relations politiques des deux pays permettrait de discuter ensemble des questions internationales et régionales.

«La France en tant que coprésident du Groupe de Minsk a un grand rôle dans le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Ce conflit qui a conduit à l’occupation de 20%des territoires de l’Azerbaïdjan constitue une menace majeure pour le développement régional par lequel la France est intéressée elle-aussi», a estimé Khalaf Khalafov.

F.Mangin a pour sa part dit que la résolution de ce problème était une priorité pour la France. «Cette question est au centre d’attention de Pairs et la France en tant que coprésident du Groupe de Minsk de l’OSCE tient ses engagements», a-t-elle précisé, ajoutant que son pays était disposée à contribuer à la reprise des négociations entre les parties en conflit et a proposé de tenir un sommet à ce sujet.

Kh. Khalafov a ensuite abordé l’état actuel des relations Azerbaïdjan-Union européenne et a indiqué l’importance d’entretenir les relations mutuelles à long terme et durables.

Enfin, il a mis Mme Mangin au courant des projets de transport, tels que les corridors de transport Nord-Sud, Est-Ouest en cours de réalisation à l’initiative et avec la participation de l’Azerbaïdjan.