2017-04-27
Florence Mangin : « Le règlement du conflit du Haut-Karabakh est une priorité pour la France » (APA.az)

L'Azerbaïdjan était représenté par le vice-ministre des Affaires étrangères Khalaf Khalafov et par la directrice de l'Europe continentale au Ministère des Affaires étrangères, Florence Mangin, le service de presse du Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a confié à l'APA.

En exprimant sa satisfaction quant au niveau des relations politiques entre l'Azerbaïdjan et la France, Khalafov a noté le développement réussi de la coopération bilatérale. Informant des réformes économiques dans le pays, des mesures pour diversifier l'économie, Khalafov a invité les entreprises françaises à participer à des projets liés au développement du secteur non pétrolier en Azerbaïdjan. Il a également noté le développement des liens culturels et humanitaires entre les deux pays et les progrès réalisés dans le domaine du tourisme.

Khalafov a également souligné le grand rôle de la France dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh.

« Ce conflit, qui a conduit à l'occupation de 20% des territoires de l'Azerbaïdjan, est le principal obstacle au développement régional », a-t-il indiqué.

Florence Mangin, à son tour, a indiqué le haut niveau des relations entre l’Azerbaïdjan et la France.

Elle a qualifié le règlement du conflit d'une priorité pour la France et a souligné que cette question est à l'ordre du jour du pays.

« La France, en tant que coprésidente du Groupe Minsk de l'OSCE, se consacre à ses engagements et est prête à contribuer au rétablissement des négociations entre les parties du conflit », a mentionné Mangin.

Les parties ont également discuté des activités des commissions intergouvernementales Azerbaïdjan-France, en particulier, de la coopération énergétique lors de la réunion.