2017-08-11
Mondiaux d'athlétisme : qui est Ramil Guliyev, le nouveau roi du 200 m ? (Europe1.fr)

En battant le Sud-Africain Wayde Van Niekerk sur le demi-tour de piste, le Turc Ramil Guliyev a créé la sensation, jeudi, aux Mondiaux de Londres. 

CINQ CHOSES A SAVOIR

C’était la grosse cote du 200 m. Après avoir remporté sa demi-finale du 200 m devant le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, le Turc Ramil Guliyev a coiffé une nouvelle fois le favori du demi-tour de piste, jeudi soir, en finale des Mondiaux de Londres. Une grosse cote pour un athlète quasi inconnu. Europe 1 se charge des présentations.

L’Azerbaïdjan dans le cœur… "C'est le jour le plus incroyable de ma carrière", a lancé Guliyev après sa course. Les yeux rougis par l’émotion, l’athlète de 27 ans a tenu à faire son tour d’honneur avec deux drapeaux, celui de la Turquie, tendu derrière son dos, et celui de l’Azerbaïdjan, noué autour de son cou. S’il est né à Bakou, Guliyev a en effet décidé de changer de nationalité en 2011 pour sa carrière sportive.

…la Turquie pour courir. "J’ai choisi la Turquie parce qu’il n’y a pas beaucoup d’enthousiasme pour l’athlétisme en Azerbaïdjan, et encore moins de bonnes conditions d’entraînement", expliquait-il assez simplement en 2011. À l’époque, Ramil Guliyev passe sous silence le joli chèque de 200.000 dollars (170.000 euros) offert par la fédération turque pour ce changement de nationalité. Des méthodes fortement dénoncées par la fédération azerbaïdjanaise depui


Le rival de Lemaitre chez les juniors. Ce futur enseignant a suivi une progression très constante depuis plusieurs années. Sixième du 200 m aux Mondiaux de Pékin en 2015, il devient vice-champion d’Europe l’année suivante, à Amsterdam. Avant ces performances remarquées, Ramil Guliyev a longtemps bataillé chez les juniors avec… Christophe Lemaitre, son grand rival à l’époque.

Un chrono pas très rapide. Le sprinteur français pourra d'ailleurs certainement nourrir quelques regrets après cette finale. En s’imposant en 20''09, le champion turc, dont le meilleur chrono sur la distance est de 19"88 (en 2015) a réalisé le temps le plus lent d’une grande finale depuis 2003 et les Mondiaux de Paris. Éliminé en demi-finale pour deux petits centièmes, Christophe Lemaitre a certainement dû se dire que quelque chose aurait été possible jeudi soir, en dépit d'une saison polluée par les blessures.

Le rival de Van Niekerk à l’avenir ? La victoire de Ramil Guliyev redonne un visage humain à l’athlétisme. La répétition des efforts - six courses en autant de jours - a ainsi produit ses effets sur le Sud-Africain Wayde Van Niekerk.

"J'ai vécu cette compétition comme des montagnes russes. Je n'ai pas seulement célébré ma médaille ce soir, mais plutôt toute ma compétition", a déclaré "WVN" après sa médaille d’argent. Malgré ce qui ressemble à un "accroc", le Sud-Africain confirme son statut de nouvelle tête d'affiche du premier sport olympique, orphelin de la légende du sprint Usain Bolt. Et avec un record personnel à 19''84 sur 200 m, il sera sans nul doute, à l’avenir, un adversaire très coriace pour le nouveau roi de la distance…

 

http://www.europe1.fr/sport/mondiaux-dathletisme-qui-est-ramil-guliyev-le-nouveau-roi-du-200-m-3408857

 
bakushop_1