2016-06-02
Interview de l'Ambassadeur d'Azerbaïdjan près le Saint-Siège, Elchin Amirbayov, à Radio Vaticana sur le conflit du Haut-Karabakh et la position du gouvernement azerbaïdjanais / Tensions dans le Haut-Karabakh : la position de l'Azerbaïdjan (Radio Vaticana)

(RV) Entretien – Le 17 mai dernier, des affrontements ont eu lieu dans la région du Haut-Karabakh, causant la mort de deux combattants, un dans chaque camp. C’est le dernier soubresaut en date dans cette région du Caucase, théâtre d’un conflit ouvert à la chute de l’Union soviétique. En avril déjà, quatre jours intenses de combats avaient eu lieu, faisant craindre une reprise de la guerre. Un cessez-le-feu fragile a depuis été signé entre Erevan et Bakou et les présidents des deux pays concernés, l'Arménie et l'Azerbaïdjan, doivent se retrouver pour parler d’un processus de paix.

Après les affrontements du 17 mai, la rédaction francophone de Radio Vatican avait réalisé une interview avec le chercheur français Gaidz Minassian. Il était revenu sur la genèse de la guerre et sur l’évolution de la confrontation entre Arménie et Azerbaïdjan.

L’ambassade d’Azerbaïdjan près le Saint-Siège, basée à Paris, nous a exprimé après cette diffusion, ses regrets envers un entretien qu’elle a jugé «extrêmement partiel» et ne reflétant «que la version arménienne de l’histoire et de la situation actuelle». Reconnaissant que «le droit international doit s’appliquer partout», l’ambassade regrette que les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies ne soient pas appliquées, «en raison de la permanente occupation des territoires azerbaïdjanais».

C’est pourquoi notre rédaction a décidé d’accorder à l’ambassade d’Azerbaïdjan un droit de réponse. Xavier Sartre a ainsi rencontré l’ambassadeur d’Azerbaïdjan près le Saint-Siège, Elchin Amirbayov, qui revient sur ce conflit et sur la position de son gouvernement.

növbəti xəbər