2017-11-15
Présentation de Bakou Expo 2025 en marge de la 162e assemblée du BIE à Paris

La 162e assemblée du Bureau international des Expositions (BIE) a eu lieu à Paris mercredi 15 novembre.

En marge de la cérémonie, s’est tenue la présentation de Bakou Expo 2025 par la délégation azerbaïdjanaise.

Les membres de la délégation kazakhe ont donné tout d’abord des informations sur l’Exposition universelle d’Astana de 2017 et des événements internationaux organisés en marge de cette exposition.

Puis, a été présenté un rapport sur l'Exposition universelle 2020 à Dubaï.

La délégation chinoise a fait une présentation sur l’Exposition internationale d'horticulture à Pékin en 2019, a parlé des travaux effectués jusqu’à présent et des infrastructures à créer.

Les membres de la délégation néerlandaise ont fourni des informations sur la Floriade qui se déroulera à Almere en 2022.

Une autre présentation a été faite sur la Triennale de Milan en 2019 par les membres de la délégation italienne.

Les participants ont ensuite été informés sur les villes candidates pour accueillir l’Exposition universelle 2025. Ce sont Bakou, Osaka, Iekaterinbourg et Paris.

Les membres des délégations japonaise, russe et française ont parlé des préparatifs de l’exposition.

Samir Charifov, ministre azerbaïdjanais des Finances, président du groupe de travail de Bakou Expo 2025, a d’abord remercié les membres des délégations d’avoir participé à la réception organisée à l’occasion du dépôt de la candidature de Bakou à cette exposition, en présence de la Première vice-présidente Mehriban Aliyeva.

İl a porté à l’attention que Bakou Expo 2025 aurait pour thème le développement du capital humain.

Ayant parlé des mesures visant à convertir l’or noir en capital humain dans le pays riche en ressources naturelles, Samir Charifov a noté que la principale richesse de l'Azerbaïdjan était ses 10 millions d’habitants.

L’indice de compétitivité globale du Forum économique mondial a classé l’Azerbaïdjan 35e parmi 137 économies.

S. Charifov a fait savoir que l’Azerbaïdjan avait accueilli les grands événements internationaux tels que les premiers Jeux européens, les Jeux de la solidarité islamique et le championnat du monde de Formule 1.

«Si notre pays est choisi pour accueillir l’Exposition universelle 2025, cet événement sera lui aussi organisé de façon exceptionnelle. Cette exposition assurera la diversité humaine et permettra à toutes les nations d’y participer.

Maryam Gafarzadé, membre du groupe de travail de Bakou Expo 2025, a souligné que la capitale azerbaïdjanaise, en tant que ville candidate, mettrait les gens au centre du débat universel. «Ce genre d’exposition unit les gens comme une nation», a-t-elle ajouté.

Puis, Eltchin Emirbeyov, assistant de la première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, chef de la délégation azerbaïdjanaise auprès du Bureau international des Expositions, a pris la parole.

İl a dit qu’en étant un membre actif de la mouvance Expo, l’Azerbaïdjan avait participé pour la première fois à l’Exposition universelle de 2000 à Hanovre, son pavillon national avait été récompensé à l'Expo Milan 2015 et il était en train d'être installé dans le territoire du parc national en bord de mer à Bakou.

Soulignant le développement durable et rapide de l’Azerbaïdjan, E. Emirbeyov a fait savoir qu’un grand village Expo ayant une superficie de 200 hectares et toute infrastructure de transports serait aménagé non loin de l’aéroport de Bakou.

İnsistant sur la nécessité de faire confiance à l’Azerbaïdjan, l’assistant de la première vice-présidente a assuré que toutes les conditions seraient créées dans l’endroit prévu pour Bakou Expo 2025 pour l’organisation des spectacles, des expositions et des présentations.

Des films sur l’Azerbaïdjan et la candidature de Bakou à l’Exposition universelle 2025 ont été projetés en marge de la présentation.

https://azertag.az/fr/xeber/france-1112155