2020-02-03
L'Azerbaïdjan estime à 450M€ le boost lié à l'accueil de la F1

Selon les organisateurs du Grand Prix d'Azerbaïdjan, l'accueil du Grand Prix de Formule 1 a contribué à hauteur de 500 millions de dollars à l'économie locale depuis quatre ans

Ces chiffres viennent du géant mondial de la comptabilité PricewaterhouseCoopers, mandaté par le circuit urbain de Bakou, dans une étude qui a été menée après les deux premières courses azéries. Le tracé, qui accueille la F1 depuis 2016, d'abord sous le nom de Grand Prix d'Europe puis, depuis 2017, sous celui de GP d'Azerbaïdjan, paie des droits d'inscription parmi les plus élevés du calendrier. Le rapport peut jouer un rôle important dans la justification de ces dépenses

En février dernier, le contrat entre Bakou et la F1 a été prolongé jusqu'en 2023. Les chiffres publiés peuvent également être d'un grand intérêt sur le plan de la communication pour attirer l'intérêt de potentiels candidats à l'accueil d'un Grand Prix, qui peuvent y voir un argument supplémentaire pour convaincre les parties prenantes, comme les autorités politiques par exemple.

Selon le circuit de Bakou, le chiffre total de 506,3 millions de dollars (autour de 456 millions d'euros) "est une combinaison des résultats directs et indirects des dépenses opérationnelles liées à l'arrivée de la F1 à Bakou lors des quatre derniers Grands Prix, en prenant en compte les dépenses de divers secteurs, notamment les services professionnels, l'hôtellerie et l'hébergement général, la restauration, les transports, les services sociaux et culturels, l'agriculture, les postes et télécommunications, le commerce de gros et l'électricité, le gaz et l'eau, entre autres".

Les dépenses directes pour des biens et des services (comme hôtels, restaurants et services de transports) représentent 300,6 millions de dollars. Les dépenses indirectes, définies comme "tout revenu additionnel reçu par ces compagnies et entreprises qui vendent des biens et des services à d'autres organisations qui sont, à leur tour, des fournisseurs directs du Grand Prix de Formule 1" et comprenant notamment les secteurs de la construction, de la fabrication, des affaires et des services sociaux, ont atteint un total de 205,7 millions de dollars.

https://fr.motorsport.com/f1/news/azerbaidjan-450m-boost-economie-accueil-gp/4660995/